Jujutsu Kaisen 02

 

 

Yo les srabs ! Le tant attendu deuxième chapitre de notre nouvelle série est dans les bacs, et le moins qu’on puisse dire c’est que ça promet du lourd, du très très lourd. On y retrouve Itadori, notre héros simplet mais courageux dans la veine d’un Luffy, d’un Naruto ou d’un Saitama, qui à l’instar de Peter Parker – à ne pas confondre avec Tony, aucun rapport – va guider sa vie et ses décisions sur les dernières paroles de son grand-père – cf. l’oncle Ben. Akutami Gege continue de poser les bases d’un scénario qui se profile mais dont le fil conducteur sera sûrement aussi proche d’un long fleuve tranquille que peut l’être un rhinocéros en rut. C’est-à-dire pas tant que ça. Quoi qu’il en soit, on retrouve déjà dans ces deux premiers chapitres tous les ingrédients d’un grand succès, ce que tendent à confirmer les tendances au Japon : outre le fait que notre héros soit débile – n’ayons pas peur des mots – il doit lutter/apprendre à contrôler une transformation maléfique corporelle – cf. Tokyo Ghoul, Seven Deadly Sins, Naruto et tutti quanti – ; on continue aussi d’apprécier un sensei chelou avec les yeux bandés – vous avez dit Kakashi ? ; le tout rythmé par un humour décalé qui ponctue des phases de combat à faire pâlir de jalousie Booba/Kaaris, et des planches, somme toute, assez magnifiques. Bref, à la lecture de ce chapitre on ne peut que partir se balader sur le bord de la route par une belle soirée estivale pour collecter des petits cailloux afin de lapider l’équipe qui se charge du projet pour les faire bosser plus vite, ces fainéants. Sur ce, bonne lecture

 

 

Lire le chapitre

 

 

 

Didie

Dernières sorties